Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
scintillementduneplume

scintillementduneplume

Menu
Arrelotge

Arrelotge

Arrelotge

Ne voyant point son art, ils demeurent insensibles aux cris de souffrance, poignants pourtant, que lui arrache sa condition d'hommes, voué à la solitude et perdu dans un monde infini et horrible.

Je sentais se glisser en moi, par une gradation lente, mais sûre, l'étrange influence de ses superstitions fantastiques et contagieuses... Une insurmontable terreur pénétra graduellement tout mon être et à la longue une angoisse sans motif, un vrai cauchemar vint s'asseoir sur mon coeur.

Edgar Allan Poe

Arrelotge

Une vieille horloge déréglée, un vieux bois fané et rongé, la craquelure du temps qui s'achève, le sang devenu noir d'une plume qui jadis eu espoir.

L'amour s'acharne, est illusoire, il persiste encore, au milieu du temps qui s'évade et s"évapore, comment se contenter d'une marque incolore, qui se lasse et oublie que la vie indolore n'est qu'un fardeau plus têtu que le centaure.

Elle oublie que l'espoir recommence à l'aurore, et que la crainte nous gagne; lors d'une nuit, hors de l'ennui et que l'orage aguerri, nous encourage à l'oubli de son naufrage endormi.

Reste quoi de l'amour endolori qui nous éveille et nous enterre lors d'une vie qui n'épargne pas l'âme ni l'amertume d'une blessure ahurie, de la beauté des ténèbres endurcis.

L'encre noire, ne sait que dire lorsque son âme la quitte d'un bond vers l'outre tombe.

Estela.