Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
scintillementduneplume

scintillementduneplume

Menu

Mon souffle chaud sur ton ombre glacée, me rappelle le chant passé sur la brise bercée, qui chantait sur l'honneur de l'amour et crachait sur la guerre un souffle léger, mais tellement chaud qui me berçait à l'abord de l'hiver.

Ton ombre douce chantait près de moi sans jamais me toucher mais me dévorait du regard tout en pensant que la brume légère s'effacerait comme elle est partie lors de ce souffle. Mais les pensées hilares du monde clinquant ne sont ni coutumières ni saisonnières; elles font vivre les souffles et chantent en nos esprits comme l'amour naît en notre coeur.

Nos yeux bercés par la vie, par l'amour, et ces simples paroles qui changent doucement.

Alors le monde s'apaise sur la brise, et le chemin se vide, peu à peu, et le souffle diminue..

Estela