Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
scintillementduneplume

scintillementduneplume

Menu

La vie n'est qu'une poussière

Une poussière au milieu d'une prière

Cette prière que cette femme fait tous les soirs

Ces soirs là, elle prie, pour qu'enfin elle puisse partir

Partir loin des regards

Les regards morts et fades des insignifiants autour d'elle

Elle se sent si seule

Seule avec sa peur

Cette peur qui lui reste en travers de la gorge

Cette gorge avec laquelle elle ne criera plus

Elle ne peut plus crier

Elle l'a décidé comme toutes les décisions qu'elle prend à cause du mal

Le mal qu'elle ressent au fond d'elle

Elle ne croit plus en rien

Rien, elle ne croit plus en sa vie

Sa vie qui est fade et triste

Triste comme son regard qui transperce lorsqu'elle regarde

Elle regarde mais ne voit rien, ses yeux sont blancs

Blancs comme la neige dehors

Dehors, elle aimerait y aller

Aller marcher et sentir le froid avec ses jambes

Ses jambes inanimées ne peuvent plus sentir

Sentir comme avant ses plaisirs

Ses plaisirs de petite fille qui la rendaient forte

Elle était forte car elle les vivait

Elle les vivait comme elle vivait sa vie

Maintenant sa vie est sans vie, monotone

Monotone comme cette chambre

Cette chambre ou elle est enfermée

Elle attend qu'on vienne la chercher

La chercher et quitter ce monde

Monde ou tout est faux ou tout est perdu

Perdu dans le noir, perdu et sans espoir.

Estela