Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
scintillementduneplume

scintillementduneplume

Menu

Les hurlements de loups avaient soudain cessé. En une seconde, alors la lune apparut d'entre les nuages de suie, à la faveur de la lumière je distinguai, autour de nous, un cercle de loups, ils me parurent cent fois plus terribles, dans ce silence, que lorsqu'ils hurlaient.
Soudain, et tous ensemble, les loups reprirent leurs hurlements.

Dracula. B. Stoker

... Nos coeurs battaient la chamade, à l'unisson, je l'enlaçais tendrement, je ne voulais que lui, l'être parfait qui saurait m'aimer.

Il m'enivrait, me délivrait, m'enchaînait, me manipulait; ...

tout son être vibrait, il était brûlant d'amour, il hurlait, il brûlait.

Il était enchaîné à son maître, il n'avait pas le droit de la laisser le contrôler, il était enchaîné... Il n'avait pas le droit de se laisser aller à l'humanité.

Mais pour la toute première fois, il se sentait vivant, et il l'était, jusqu'au bout de chaque mèche de cheveux noirs, jusque sans son coeur, jusqu'à la fin de chaque plume,

jusqu'au travers de son âme.

Il se mit à pleurer, et ses yeux pleuraient du sang noir, le sang de son déshonneur, de sa faiblesse, il serait condamné pour ce qu'il avait fait, il serait désormais celui que l'on appellerait déchu.

Il m'avait fait promettre de ne plus jamais croire en aucun autre être, n'aimer que lui, de ne jamais l'abandonner.

Je promis.

Et il pleurait toujours. Il en était enfin capable dans une enveloppe de chair.

Je ne pu m'empêcher de goûter à ses larmes sucrées, ses larmes me rappelaient que l'ombre rouge de mes veines avait également coulé.

Mon liquide avait coulé.

Nous partagions le plus merveilleux qui puisse exister

Je lui fit goûter à mon âme, une goutte pourpre de mon être.

Il était précieux, nous nous unissions ainsi, plus rien n'avait d'importance que sa vie, ainsi, nous étions saufs.

Il était celui que j'avais choisi et que j'aimais depuis tant d'années.

Estela