Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
scintillementduneplume

scintillementduneplume

Menu

Tu es en chaque instant l’innommable ange qui m'assaille, si tu savais comme l'amour est une force, tu es mon amour.

Je ressens cette folie qui démange, de crier adieu, de faire glisser mes griffes dans une peau bouillante, de les incruster à faire fuir les veines, à faire pulser l'essence du corps, à faire crier les cicatrices, à faire pleurer chaque gisement du fleuve ardent de l'âme cachée au fond du brouillard brûlant de l'infirmité du moignon des artères, lambeaux de chair, qui resteront à jamais oubliés, putréfiés, enchaînés, pour que viennent et s'ouvrent, les portes d'or de l'amour vrai.

Estela